StadepoitevinL' USO A TOUT TENTE…

Les coéquipiers de Wilfried NANCY, capitaine d’un soir, ont tout tenté ce soir face à POITIERS notamment en première période mais n’ont pas été récompensés de leurs efforts. Il n’a manqué qu’un but aux orléanais pour rendre une copie de qualité. Malheureusement le sort, la malchance puis la maladresse ont eu raison des velléités orléanaises. Dopés par leur place de leader, les joueurs de Bruno STECK entamaient la rencontre tambour battant pressant une équipe poitevine recroquevillée en défense avec pour seul attaquant Xavier CHALLIER. Mais la tactique hérisson des visiteurs n’empêchait nullement les orléanais de se créer des occasions comme Kévin DELAVIER qui partait défier le portier poitevin mais dévissait sa frappe à l’entrée de la surface (12ème). Le match était lancé mais les orléanais toujours en manque de réussite ne réussirent pas à concrétiser leurs nombreuses occsions comme nous l’a expliqué Bruno STECK, le coach orléanais, à l’issue de la rencontre : « On a fait encore un très bon match, notamment en première mi-temps où nous avons été excellents. Malheureusement la deuxième période ne pouvait pas être aussi bonne que la première et il ne fallait surtout commettre l’erreur de partir à l’abordage. Il fallait attaquer prudemment. On n’a pas eu l’exploit personnel ou une erreur défensive pour remporter la rencontre. En football, la chance n’existe pas. Il faut provoquer la réussite. Nous avons fait notre boulot défensivement puisque nous n’avons pas pris de but. Il nous manque ce brin de réalisme offensif. On manque encore de repères devant certainement à cause du nouveau système. C’est malgré tout encourageant même si on ne peut se satisfaire d’un nul surtout à domicile. » Cheik BALDE grippé, Bruno STECK avait décidé d’aligner en début de rencontre Arnaud BERTHEUX sur le flanc gauche orléanais. A créditer d’une superbe prestation, Arnaud ne voulait pas manquer ses retrouvailles avec le public de La Source : « J’avais à cœur de bien faire car j’avais seulement joué 20 minutes lors de mon premier match. Je manque encore de fond mais je pense être sur la bonne voie. Maintenant je reste déçu par le résultat de ce soir surtout que j’ai deux occasions. Le championnat est encore long et il ne faut pas que cette rencontre prenne trop de place dans la tête des joueurs. Le groupe est bon ici, avec des jeunes et je pense que ça va quand même le faire. » Bon dans le jeu mais décevant devant le but, ORLEANS devra, comme le disait Jérémie GUY vendredi dans nos colonnes, retrouver de l’efficacité dans les zones de vérité. En ne concédant pas de but ce soir face à POITIERS, les hommes de Bruno STECK ont partiellement trouvé la solution mais il faudra être meilleur devant le but pour espérer l’emporter le week-end prochain à GUINGAMP.

usofoot45.com